home
1 000 coups de fouet parce que j'ai osé parler librement
Parution : 04 juin 2015
Essai
Traduit de l’arabe (Arabie Saoudite) par France Meyer.

Condamné à 1 000 coups de fouet et 10 ans de prison pour avoir écrit que musulmans, chrétiens, juifs et athées sont tous égaux.

Raif Badawi a ému le monde entier. Ce jeune blogueur saoudien est arrêté en 2012 et condamné à 10 ans de prison et 1000 coups de fouet, parce qu’il a osé écrire ce qui déplait aux religieux et aux politiques.

Le 9 janvier 2015 a lieu la première séance. Les 50 coups de fouet sont si brutaux que la deuxième séance doit être reportée : le corps de Raif n’est qu’une plaie béante.
Le monde entier s’indigne.
Aujourd’hui, Raif attend les prochains coups, à moins que sa peine ne soit réexaminée…  Mais il ne renonce pas. Depuis sa prison sordide et avec la complicité de sa femme, il fait ici pour la première fois entendre sa voix.

Dans ce recueil de textes interdits et inaccessibles, il prend position pour la séparation entre religion et État, s’insurge contre le rôle néfaste d’un islam perverti, et évoque le risque terrible encouru pour toute créativité et vie intellectuelle dans un climat d’aveuglement idéologique.
Il est aujourd’hui devenu une icône pour tous ceux qui luttent, en Arabie Saoudite et dans le monde, pour la liberté d’expression et contre les violences faites au nom des religions.

L’ensemble des bénéfices de ce livre sont reversés à l’auteur pour assurer sa défense.

Ce livre est édité avec le soutien d’Amnesty International


www.amnesty.fr
Disponible au format papier
64 pages
Format : 120*180
3.00€
ISBN : 978-2-36658-158-4
Disponible au format numérique
0.00€
ISBN : 978-2-36658-159-1
L'auteur
Raïf Badawi, 31 ans, est un blogueur et écrivain saoudien. Après avoir animé le blog Free Saudi Liberals il a été incarcéré puis condamné à une peine de prison de 10 ans, une forte amende financière et 1000 coups de fouets. 
actualité
Actu de l'auteur
Médias
29 octobre 2015
Raïf Badawi obtient le Prix Sakharov pour la liberté d'expression
08 juin 2015
La Cour suprême d'Arabie Saoudite a confirmé hier la condamnation du blogueur Raif Badawi - Découvrez sa lettre, écrite depuis sa prison.